Un livre essentiel

« ...souvent le corps traduit clairement ce que la langue refuse d’énoncer. Ce n’est qu’en comprenant comment les matériaux du corps réagissent aux forces de la vie que nous pouvons mieux nous adapter à elle dans la pensée. Changer d’attitudes corporelles est une manière de changer d’attitudes mentales. Et inversement. S’engager dans de tels changements ouvre la voie à une plus grande liberté d’action et une meilleure protection du vivant. Vivant, le corps tout entier, porteur de son propre sens, raconte son histoire, debout, assis, marchant, éveillé ou endormi, toute la vie jaillissant dans le visage du philosophe ou se projetant dans les pieds du danseur. »

in «le corps pensant» Mabel Todd. éd contredanse. Bruxelles.

Mabel E.Todd (1880-1956) donnait un cours sur la voix à l'université de Boston aux Etats-unis quand une grave chute la condamna à ne plus marcher. En explorant les applications de la physique et de la mécanique à l'équilibre corporel, elle parvint à retrouver une vie normale et, plus encore, à marcher de manière mieux adaptée. Elle commence alors à enseigner une méthode où corps et pensée réapprennent à composer l'un avec l'autre.

Comment le corps s'ajuste t-il à la pesanteur ? De quelles façons l'image que nous avons de nous-mêmes ou les codes sociaux déterminent-ils la manière dont on se tient ? Comment acquérir confort et efficacité dans nos mouvements en vue d'une meilleure qualité de vie ?

Traduction de "The thinking body". Mabel E.Todd (1937). Ed. Contredanse. Bruxelles.

Récemment
Me suivre
  • Facebook Basic Square

BERTRAND CAROFF

Pour une anatomie du lien